L’Ensemble

Fondé en 2009 par la soprano suisse Capucine Keller et le claveciniste français Pierre-Louis Rétat, l’ensemble Chiome d’Oro doit son nom au célèbre madrigal de Claudio Monteverdi. Entourés par des musiciens de divers horizons, l’ensemble cherche à se rapprocher d’abord de l’attitude de ces musiciens d’antan et donc de l’esthétique ancienne. Le texte est la base même de la recherche musicale ancienne. Partant du rythme naturel de la prosodie, les musiciens de l’ensemble cherchent à retrouver une certaine simplicité dans l’approche musicale du texte. Ce naturel dans la déclamation permet de développer une liberté de jeu dans le chant comme chez les instrumentistes et de s’abandonner à l’improvisation d’une toute autre manière. L’influence de la vocalité sur l’esthétique instrumentale est ainsi saisissante.

Parallèlement à ce travail sur la prosodie, notre ensemble s’inspire également du principe visuel du « Clair-Obscur » pour augmenter la tension dramatique des oeuvres interprétées, en jouant sur de forts contrastes musicaux toujours justifiés par le texte.

L’ensemble est soutenu par l’association Chiome d’Oro qui compte déjà plus d’une centaine de membres, et que nous avons eu le plaisir de retrouver nombreux à chacun de nos concerts, en Suisse, France, Espagne et Italie. Nous avons également bénéficié du soutien du Centre culturel de rencontre d’Ambronay dans le cadre des résidences Jeunes Ensembles en 2010.